dimanche 6 avril 2014

Une mort atroce dans la forêt de la Reine #archivesinsolites

Chers lecteurs, sachez que la sérendipité a du bon!
Vous n'en doutiez pas, et moi encore moins.
Elle nous apporte son flot de surprises mais aussi d'anecdotes.
De certaines, on peut s'en délecter, par les avancées qu'elles nous procurent.
D'autres, un peu mois, par leur côté cocasse...ou trash? :)

Au passage de mes lectures des registres paroissiaux de la paroisse de Royaumeix, située de nos jours dans le département de la Meurthe et Moselle, j'ai découvert l'acte d'inhumation évoqué plus bas.

Avant de vous retranscrire les dires du curé, je vous situe géographiquement cette paroisse lorraine, située dans la forêt de la Reine, dans la plaine de la Woëvre, entre Côtes de Meuse et Côtes de Moselle, terre de mes ancêtres paternels.
http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/1_navigation.php#
Archives Départementales de Meurthe et Moselle en ligne - B. (1692-1708, 1713-1716, 1718-1726, 1728-1792), M. (1692-1708, 1713-1715, 1719-1726, 1728-1792), S. (1693-1707, 1719, 1726, 1736-1792) - période 1692-1792 - cote 5 Mi 465/R 1  

 Le curé de la paroisse d'Andilly (jouxtant celle de Royaumeix) nous raconte ceci:

 "Jean gerardin charbonnier demt (demeurant) dans les bois de roüaumeix aagé
de        , ans environ est mort le dernier jour du mois de fevrier
de l'année mil sept cent sept, n'ayant pu recevoir que les psaumes?
de penitence et d'extreme onction à cause d'un chancre qui luy avait
rongé et fermé la bouche et son corps inhumé au cimetière dudit
roüaumeix"
Humbert pretre curé d'andilly

 Il n'y a pas plus d'indications mais ce charbonnier a du souffrir un bout de temps, voire agoniser...

Comme dirait l'autre: "et bon appétit bien sûr!"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire est bon à lire :-)
Merci de m'indiquer vos noms ainsi que vos comptes twitter, facebook et blogs associés afin de vous faire connaître.