samedi 13 septembre 2014

Les Vibrac, marcaires de Vaucouleurs et leur origine : une épine généalogique!

Un nouvel article dans "Mes Racines Familiales" pour vous présenter une partie de mes ancêtres lorrains, et plus exactement meusiens, originaires de la ville de Vaucouleurs ; même si nous verrons plus loin que les origines se discutent!

Mon ancêtre Nicolas VIBRAC, né le 7 mars 1730 à Rigny-la-Salle, à côté de Vaucouleurs, était le fils de Jean VIBRAC et de Madeleine FARNIER.
Jean et Madeleine, ses parents, se sont mariés au dit Rigny le 3 mai 1729.

Archives départementales de la Meuse page 215/221 Cote E dépôt 329 (1 E 2)
"Lan mille sept cent vingt neuf Le troisieme du mois de
Mai apres avoir ci devant publié trois bans de mariage
entre jean vibrac fils de deffunt jean vibrac et de feüe
Barbe des villes ses pere et mere dune part et Madeleine
farnier fille d'Etienne farnier et d'agathe allery ses pere
et mere sans que personne se soit opposé nï ....aucun
Empechement je Louis Joseph Le febvre pretre et curé de
Rigny la salle soussigné ai Reçu Leur mutuel Consentement
de mariage et Leurs ai donné la Bénédiction nuptiale et
les Ceremonies ordinaires en presence des Temoins soussignés
avec moy et l'Epouse, Epoux a declaré ne savoir signé."
Le Febvre curé de Rigny la Salle
Magdeleine Farnie
E...iene farni(e)
M. Corot
cuny françois
Bertelain

Leurs origines ne sont pas mentionnées et on peut ainsi supposer qu'ils sont natifs de Rigny.
Leurs actes de décès en 1762 pour Jean et en 1783 pour Madeleine n'indiquent aucune information à ce sujet, et je n'ai rien trouvé sur les tables de Rigny la Salle.

Mais où sont-ils nés?

La mention de leurs parents va me permettre, grâce à Geneanet et au site de dépouillement "Meuse-archive", de trouver la fratrie, leurs "collatéraux".

Les VIBRAC

Si je scrute les résultats sur Généanet, sans conteste, ils sont natifs de Vaucouleurs.

D'ailleurs, là encore, l'orthographe du patronyme est plus que changeante: Vibrac, Vibracq, Vibraque...et même Bibrac (comme dans l'acte de sépulture de Madeleine Farnier). A bien noter, car comme dirait l'autre, et cela vaut surtout en généalogie, le diable se cache dans les détails!

Sur Généanet, les adhérents partageant les mêmes ancêtres, mentionnent Strasbourg comme ville d'origine de Jean Vibrac le père?! Sans mentionner la source. Je veux bien avoir des origines alsaciennes, mais je n'ai trouvé sur aucun arbre, la source de cette information.

Bon..soit!

La fratrie supposée de mon ancêtre Jean (le fils):

- Barbe VIBRAC(que)
fiancée le 20 novembre 1720 à Vaucouleurs avec Claude OUDIN. Ceux-ci se sont mariés, toujours à Vaucouleurs le 4 décembre. Que nous disent les actes:
Archives départementales de la Meuse - page 330 1700-1720
Cote 2 E 546 (2)  
"L'an Mil sept cent vingt le vingt novembre Claude oudin
fils de feu francois oudin et de marguerite sauffrignon ses
pere et mere dune part et Elisabeth vicbrac fille
de feu jean vicbracque et de feu barbe vélasne ses pere
et mere dautre part ont été fiancé et se sont promis
mutuellement de se mariés ensemble au plus tard dans
quarante jours les quels promesses ont été reçues
et bénis par moy nicolas Bresson administrateur
En presence de Toussaint oudin Claude moinst et de
Nicolas Didier qui ont signé avec moy "

Je suppose que Barbe Vibrac est la soeur de Jean, même si le patronyme de la mère est passé de "Des villes" à "Vélasne".
Là encore, pas de mention de l'origine des époux.

- Un frère? Nicolas Vibrac:

Archives départementales de la Meuse - page 163 1700-1720
Cote 2 E 546 (2)  
 "Lan mil sept cent dix le vingt deux feuvrier Nicolas vibrac et
agatte farny se sont promis mutuellement de se marier ensemble et au
plus tost dans quarante jours Lesquelles promesse ont
esté reü et bénie par moy Jean Lagny curé de vaucouleurs
en presences de gaspard lariere marquaire et etienne farny
aussy marquaire de lavoivre qui se sont soussigné comme
témoins avec moy le fiancé et la fiancée ont declaré ne scavoir
signer"

Je suppose à ce stade que Nicolas est le frère de mon ancêtre Jean.
Cela est possible vu que Nicolas est également marié à une Farnier, dite ici Farni, et qu'un des témoins est Etienne farny comme le père de mon ancêtre Madeleine.

S'il s'agit bien de mon ancêtre Etienne Farnier (Farni), celui-ci serait marquaire, profession d'éleveur surtout rencontrée dans les hautes plaines vosgiennes.
Lavoivre est le lieu-dit de La Voivre, situé entre Vaucouleurs et Neuville.

Quelques jours plus tard, le vingt cinq février, Agathe Farni se marie.
Sauf que l'époux ne s'appelle plus Nicolas VIBRAC mais Nicolas...RIBISé...!?
Et après avoir vérifié les registres de Vaucouleurs, il s'agit bien du bon acte de mariage. Que nous dit-il?
Archives départementales de la Meuse - page 163 1700-1720 Cote 2 E 546 (2)

" L'an mil sept cent dix le vingt cinq février après avoir cy devant publiée un
Ban au prosne de la messe paroissialle entre Nicolas Ribisé (Vibisé) fils de
Jean ribisé et de barbe Villaine ses pere et mere de La paroisse
dautrin dioceze de Chamb.r..y (Chambéry?) et entre agatte farny fille d'Etienne 
farny marquaire de Lavoyvre et de agatte Lariere ses pere et mere dautre
sans quil y ait eu aucune empechement Je Sebastien Huon Vicaire de
Vaucouleurs en consequence des deux autres bans accordé par monsieur
L'official de Vaucouleurs le vingt deux dudit mois signé Caudebeccq ait
Receu leurs mutuelle consentement de mariage et leurs ais donné
La Benediction nuptialle avec les ceremonie prescrittes par la Ste Eglise
en presence d'Etienne farny gaspard LaRiere aussy marcaires Claude
dupont et nicolas didier qui se sont soussigné comme témoins avec moy
Vicaire"

 D'où vient ce changement d'orthographe entre les fiançailles et le mariage pour le patronyme du marié??
Nicolas et mon ancêtre Jean semblent avoir les mêmes parents:
- le père s'appelle Jean (Bon, ok, il s'agit du prénom le plus courant);
- le prénom de la mère est Barbe, même si l'orthographe de son patronyme est encore différente: Villaine, Velaine, DesVilles....

Si les 2 sont bien frères, cela veut dire que mon ancêtre serait originaire de Savoie si je pars du principe que le diocèse indiqué est celui de Chambéry! sauf que ce diocèse n'aurait été créé qu'en 1779!
Je n'ai pas trouvé le village d'Antrin sur Gencom...!

En marge de l'acte de l'acte, quelqu'un a inscrit en majuscules : ANTHY, qui se trouve effectivement en Haute-Savoie...

Quelqu'un a t-il une idée pour cette épine généalogique?

En 1712, Nicolas a eu, avec Agatte Farnier, un fils prénommé Jean.
Nicolas est alors dit marquaire de Burniqueville.
Nicolas exerçait donc le même métier que son beau-père, Etienne Farni.
Mais d'ailleurs, pourquoi des marcaires dans la Meuse, alors qu'il s'agit d'un métier des "dessus" vosgiens? ça c'est une autre histoire.

Un prochain article sera consacré aux FARNI.

Merci d'avance pour votre aide.

3 commentaires:

  1. Vibrac n'est guère alsacien comme patronyme !

    RépondreSupprimer
  2. Strasbourg ville universitaire et plaque tournante du commerce grâce à un réseau fluvial très actif reste plausible. La lorraine a fait partie du Heiliges Römisches Reich et comptait, il me semble, de nombreux germanophones dans les années 1700. Comme je ne suis pas un spécialiste, qu'en pensent les historiens, les archivistes de la Meuse?

    En tous les cas: http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_Lorraine#Les_occupations_fran.C3.A7aises

    RépondreSupprimer
  3. ...Sans rapport un petit complément amusant: le mot marcaire provient de l'alsacien "Melkär"

    RépondreSupprimer

Merci d'avance pour vos commentaires