mardi 30 avril 2013

Z comme Zambeau Christine #challengeAZ

Mon ancêtre Pierre MICHEL, marchand de petits porcs, ou devrait-on dire maquignon, s'est marié en 1786 ) Catherine Brugnot et est décédé dans la petite commune de Bouconville sur Madt, dans la plaine de Woëvre, département de la Meuse.

Il était né à Loupmont, commune voisine au pied des Côtes de Meuse, du mariage de Gérard Michel et de Christine Zambeau (orthographe imprécise...).

J'avais déjà mentionné son père dans un précédent article, puisqu'il était décédé des suites d'une épilepsie: "1785 à Loupmont : un ancêtre épileptique". 

Au cours de mes recherches sur la commune de Bouconville où était allé vivre Pierre, j'ai trouvé l'acte de décès de sa mère Christine:


Dans cet acte, on n'apprend pas grand chose sur ses origines, ni le lieu de naissance, ni le nom de ses parents!
Âgée de 88 ans, on peut logiquement calculer qu'elle est née aux alentours de 1719.

Continuant mes recherches, petit à petit, je me suis dirigé vers les registres paroissiaux de Loupmont.

J'y ai alors trouvé l'acte de décès de son mari, Gérard Michel, l'épileptique notoire de Loupmont, qui curieusement, donne l'origine de Christine.
Son acte d'inhumation me permet d'apprendre que Christine ZAMBEAU est originaire de la paroisse de Joncourt, qui se trouverait être Ajoncourt, à la limite de la Meurthe & Moselle / Moselle (commune que je trouve dans aucun des 2 sites d'archives en ligne...).

Ci-dessous l'acte d'inhumation:

 "Gerard Michel, originaire et vigneron de cette paroisse époux de Christienne Jambeau originaire de Jonquours [les deux lettres se ressemblent, aussi je pense à un J] est décédé subitement dans un accès d'épilepsie, maladie dont il était souvent attaqué ayant [écrit ici aïant] plusieurs fois reçu l'extrême onction à la suite des accès est décédé après avoir reçu deux jours auparavant la communion pascale avec les autres fidèles, âgé de cinquante-cinq ans, mort à deux heures du matin le premier avril mil sept cnet quatre-vingt-cinq. Son corps a été inhumé le deux du dit mois à six heures du soir au cimetière de cette paroisse avec les cérémonies ordinaires en présence de Pierre Michel vigneron et de François Michel aussi vigneron de cette paroisse ses fils et frère qui ont signé avec moi lecture faite."(Transcription proposée par François Frémeau).
Il s'agit bien du nom Zambeau et non Jambeau après recherches.

En recherchant Ajoncourt sur Google, il semblerait qu'Ajoncourt se trouve en Moselle.
Mais cela n'était qu'un hameau.
Wikipédia: " En 1765, Ajoncourt est cité dans les registres paroissiaux (exemple :le 27 janvier 1765, décès de Gabrielle Broquart) comme hameau du village voisin d’Arraye-et-Han. La commune ne possède pas d'église et relève en effet de la paroisse d’Arraye-et-Han."

Je vais ainsi profiter de ces quelques jours de congés pour essayer de retrouver sa trace.

Le nom de ZAMBEAU est surtout porté en Lorraine (55, 54), tout comme ses variantes Zambau, Zambeau, Zambeaux. Il semble renvoyer à un nom de personne d'origine germanique qui pourrait être *Isambaud (isan = fer + bald = audacieux), à moins que ce ne soit un hypocoristique d'Isabeau (source: geneanet).